images (3)

En Haïti, des dizaines de riverains en colère ont violemment perturbé samedi 10 août dans la soirée, les fiançailles d’un couple d’homosexuels célébrées dans une résidence privée sur les hauteurs de la capitale, Port-au-Prince, a-t-on appris de source policière. Plusieurs personnes ont été blessées et deux véhicules incendiés.

Les manifestants “sont arrivés en lançant des cocktails Molotov et des pierres et ont tenté de mettre le feu à la résidence où un ressortissant anglais qui travaille à la Croix-rouge et un jeune haïtien célébraient leurs fiançailles. La police est [intervenue] juste à temps pour éviter des morts”, a déclaré un inspecteur de police. Des vitres de la résidence où la cérémonie se déroulait et des pare-brise de véhicules ont été brisés à coups de pierres. “Les gens voulaient mettre le feu (…), samedi soir et ce dimanche, ils ont tenté de saccager” l’endroit, a ajouté cet inspecteur.

Nous avons été alertés par des témoins et des patrouilles de la police administrative, de l’Unité de maintien de l’ordre et du corps des pompiers ont été rapidement dépêchées sur les lieux. Nous avons évité le pire, car les gens voulaient tuer les participants”, a déclaré un responsable de la police nationale.

Les deux fiancés ont été conduits à la police de Port-au-Prince avant d’être libérés, tandis que certains des participants ont été blessés et des vitres de leurs véhicules ont été cassées par des gens du quartier.

C’est un acte criminel et homophobe. Rien ne peut justifier que des gens qui se retrouvaient dans une résidence privée soient attaqués. J’espère que la justice réagira contre les auteurs de cet acte”, a réagi Charlot Jeudy, responsable de l’organisation de défense des droits des homosexuels Kouraj (en français, Courage).

Utiliser facebook pour faire un commentaire