kash-delano

Américain Kash Delano Register a été condamné à tort pour le meurtre de Jack Sasson en avril 1979.
Il a passé 64% de sa vie derrière les barreaux, pour rien. Déclaré innocent, l’Américain Kash Delano Registrer a été libéré vendredi 8 novembre à Los Angeles (Etats-Unis), rapporte le Los Angeles Times et NBC News (en anglais). Cet homme de 53 ans, condamné en avril 1979 pour le meurtre de Jack Sasson, a passé 34 ans en prison.
Le juge a décidé jeudi de l’innocenter parce que le témoignage du principal témoin à charge a été discrédité. Les soeurs de Brenda Anderson, qui avait identifié l’homme comme le tireur, ont révélé que cette dernière avait menti aux juges. Le jeune homme avait été condamné sur la foi de ce témoignage mensonger, malgré son alibi.
Une affaire relancée par une simple recherche internet .Ce renversement de situation est un énorme coup de chance. En 2011, l’une des sours, également témoin du meurtre, tombe sur un site internet qui répertorie les condamnés. “J’ai tapé le nom Kash Register par curiosité”, explique Sheila Vanderkam. Elle constate “avec horreur” qu’il est toujours en prison.
Elle contacte alors l’avocat de ce dernier. Son témoignage est jugé plus fiable que celui de sa sour, qui a varié plusieurs fois. Sheila Vanderkam raconte au passage qu’elle et son autre sour avaient déjà fait part de leurs doutes à l’époque mais que les policiers ont toujours refusé de les écouter.
En pleurs à l’annonce de la décision du juge, Kash Delano Register a expliqué qu’il avait hâte de déguster un repas préparé par sa mère. “Il m’a dit qu’il ne savait pas comment le prendre, a expliqué son avocat, Adam Grant. Il est ravi, excité, mais un peu dans le brouillard. Il n’arrêtait pas de secouer la tête en disant ’34 ans, 34 ans’”.

SOURCE: Lire la suite sur francetvinfo.fr

Utiliser facebook pour faire un commentaire